Quelles informations ajoutez-vous à votre pied de page ?

Bien souvent, lors de la mise en forme d’un e-mail, nous sommes attentifs à la ligne d’objet et à tout ce qui apparaîtra en preview. Ensuite, notre attention passe au ‘call to action’. Et arrivés au bout de notre message électronique, notre inspiration est épuisée. Pourtant, il y a là encore pas mal d’opportunités à saisir.

Nous nous inspirons d’un exemple trouvé dans notre boîte de réception, dont nous avons distillé cinq points d’attention. Peut-être y trouverez-vous un conseil qui vous servira.

email-footer

1. Partager

Un petit lien facile à glisser dans votre message. Une manière simple d’étendre votre portée. Ne vous attendez pas à une diffusion massive mais un lecteur de plus, c’est toujours appréciable. Surtout si votre plateforme d’e-marketing peut le faire automatiquement.

2. Mauvaise langue?

Vous avez normalement détecté la langue parlée par votre contact lors de son inscription. Si cela lui a été demandé explicitement via un champ à compléter durant la procédure d’opt-in, cela doit être correct. Si vous avez déduit la langue de son navigateur, vous pouvez vous être trompé. Offrez la possibilité au lecteur de passer à une autre langue.

3. Nous existons réellement

Distinguez-vous des spammeurs en indiquant clairement qui vous êtes. Plus vous fournissez d’informations, plus vous êtes crédible. Renvoyez également clairement vers votre adresse e-mail. Pratique pour le lecteur qui souhaite réagir mais ne le fait pas en remarquant l’adresse ‘no-reply’.

4. Au cas où…

Nous partons du principe que les personnes inscrites à votre newsletter ont délibérément opté pour votre e-communication. D’un point de vue légal, vous êtes tenu de fournir une option de désinscription. Mais parfois, le lecteur ne sait plus avec certitude avec quelle adresse il s’est inscrit – tout le monde fonctionne aujourd’hui avec plusieurs adresses e-mail. Indiquez-le. Cela lui donne l’impression qu’il a un jour souhaité recevoir votre newsletter et qui sait, il changera peut-être d’avis au dernier moment.

5. Pour les nouveaux

Si quelqu’un voit une newsletter transmise dans sa boîte de réception, cela éveille généralement sa curiosité. Car une de ses relations a pensé lui faire plaisir en lui envoyant votre newsletter. Et cela se terminera peut-être par un clic. Vous devez alors simplifier au maximum le processus pour une nouvelle inscription. Chaque nouvelle adresse sur votre liste est une petite victoire!

Est-ce que cela a répondu à ta question? Merci pour les commentaires Un problème est survenu lors de l'envoi de vos commentaires. Veuillez réessayer plus tard.

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez? Contactez-nous Contactez-nous