Tu ne perturberas point

Le marketing par courriel est un moyen simple et rapide de booster votre conversion. Par conséquent, il peut être tentant de lancer une campagne supplémentaire en parallèle. Néanmoins, le seuil d'agacement de vos contacts peut être facilement franchi.

En théorie, nous travaillons tous avec des bases de données de contacts acquises via un système d’option d’adhésion. Cependant, bien que vos contacts indiquent qu'ils souhaitent recevoir des courriels, vous devez toujours respecter leurs limites puisqu’il est possible qu’un beau jour votre contact décide que trop c’est trop et clique sur le lien de désabonnement. Pour empêcher cela, nous vous proposons de suivre ces quelques conseils simples à appliquer.

Tenez compte de la fréquence

Il est important de garder à l'esprit certaines règles de base. La fréquence à laquelle vous envoyez des courriels à votre liste de diffusion est la première étape importante. Si vous promettez d’envoyer une newsletter quotidiennement, sentez-vous libre d’envoyer un courriel quotidiennement. Avez-vous mentionné une fréquence mensuelle dans votre option d’adhésion ? Dans ce cas, vous feriez mieux de vous y tenir. Bien sûr, des exceptions sont possibles - par exemple lors du démarrage d'une période de soldes, d'une saison où des cadeaux sont offerts… - néanmoins, celles-ci doivent rester des exceptions.

Les segments au service de la fréquence

L’époque où nous envoyions des courriels de manière aléatoire à notre liste de diffusion est dépassée depuis bien longtemps. L'envoi de messages génériques à l’intégralité de votre base de données signifie également que vous envoyez ceux-ci à des contacts qui ne sont pas supposés recevoir votre newsletter. Indépendamment du gain de pertinence, travailler avec des segments vous permet d’exclure certains groupes de contact spécifiques. Ainsi, vous n’aurez plus à les déranger inutilement.

Abstenez-vous

Grâce aux rapports de campagne,  résultats de vente ou encore codes de gestion de la relation client, vous pouvez parfaitement détecter quels contacts ont été convertis via le précédent courriel. A la suite de cela, vous devriez vous abstenir de les contacter la fois suivante, surtout si vos produits ou services n'évoluent pas rapidement. Il va sans dire que quiconque a lu où cliqué sur le courriel n'a pas besoin de recevoir des rappels superflus.

Est-ce que cela a répondu à ta question? Merci pour les commentaires Un problème est survenu lors de l'envoi de vos commentaires. Veuillez réessayer plus tard.

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez? Contactez-nous Contactez-nous